écailleux
étymologie
(Adjectif) (1290) Du substantif écaille avec le suffixe -eux. D’abord escailleus, au XVIe siècle, il a surtout le sens de « qui a des écailles ». C’est à partir du XVIIe siècle qu’il prend le sens de « susceptible de se détacher par écailles ».
(Nom) En raison des grosses écailles de couleur foncée ornant le chapeau de ce champignon.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinécailleux
Fémininécailleuseécailleuses

écailleux \e.ka.jø\ masculin

  1. Qui a des écailles.
    • Le corps de ce mammifère est écailleux.
  2. Susceptible de se détacher par écailles.
    • Le diaspore, de structure analogue (l'aluminium remplaçant le fer), se présente en cristaux lamellaires parfaitement clivables (parfois taillés pour la bijouterie, malgré leur fragilité) donnant des lamelles flexibles, et en agrégats écailleux. (Jean-Paul Poirot, Minéralia: les minéraux & les pierres précieuses du monde, Éditions Artemis, 2004, p. 68)
  3. (Médecine) Qui présente des plaques minces.
    • Dartre écailleuse.

traductions
nom

écailleux \e.ka.jø\ masculin

  1. (Jura) Nom vernaculaire du champignon appelé hydne imbriqué.
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français