échappé
étymologie
déverbal#fr|Déverbal de échapper#fr|échapper.

nom

SingulierPluriel
échappééchappés

échappé \e.ʃa.pe\ masculin (pour une femme on dit : échappée)

  1. (Figuré) et (familier) Fou qui a été enfermé ou qui pourrait l’être.
    • Un échappé de Charenton, ou des petites maisons.
  2. Personne qui s’est sauvée du bagne, d’une prison, etc.
    • Un échappé du bagne, de prison.
    • Malgré de sensibles défauts, malgré l’humilité de son origine, ce fils de paysans et de pauvres marins, couvert du triple ridicule d’échappé de séminaire, de clerc défroqué, de cuistre endurci, on l’a tout d’abord accueilli, écouté, choyé même, uniquement parce qu’on trouvait dans sa voix des accents sincères. (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 208.)
    • Lefèvre est un échappé de Bicêtre ; Maillard est un intrigant que la société des Cordeliers a chassé de son sein et qui a fait tout pour la détruire. (Jacques De Cock, Les Cordeliers dans la Révolution française: Textes et documents, Volume 2, 2002)
forme fléchie

échappé \e.ʃa.pe\

  1. Participe passé masculin singulier de échapper.
    • C’est un cheval échappé.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français