échappatoire
étymologie
Mot  composé de échapper et de -atoire.

nom

SingulierPluriel
échappatoireéchappatoires

échappatoire \e.ʃa.pa.twaʁ\ féminin

  1. Subterfuge, moyen habile pour se tirer d’embarras.
    • […] si on est repéré de loin et que l'on se trouve dans un endroit bordé de murs par exemple, ou bien en terrain découvert, il n’y a pas d’échappatoire possible et gare à la fouille !… (André Courvoisier, Le Réseau Heckler : De Lyon à Londres, France-Empire, Paris, 1984) }{#if:{#if:| (OCLC {} ↗)}}, page 209}}
    • Les chauffards vinrent rapidement à leur hauteur, les prirent en tenaille en les fracassant sur les côtés tandis que le troisième véhicule les bloquait par l'avant. Il n'y avait plus d’échappatoire possible […]. (Annie Dedieu, La Croisée des chemins, Société des Écrivains, 2010, page 74)
  2. (Figuré) Moyen de se décharger de quelque chose.
    • L’Action ? dit-il, mais ce n’est qu’une échappatoire où nous pousse notre paresse fuyant devant l’effort que demande le Rêve. (Jacques Spitz, La Croisière indécise, 1926)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français