échiner
étymologie
Verbe  composé de échine et de -er, peut-être sous l’influence de eschigner, rechigner.

verbe

échiner \e.ʃi.ne\ transitif conjugaison

  1. (familier) Endommager, blesser, meurtrir dans la partie de l’échine.
    • Il lui a donné sur les reins un coup de bâton qui l’a échiné.
    • Cet homme s’est échiné pour avoir voulu porter un fardeau trop pesant.
  2. (familier) (Figuré) Assommer, tuer dans une mêlée, dans une déroute.
    • Échiner de coups.
  3. (familier) (Figuré) Maltraiter quelqu’un par des propos ou des écrits.

    s’échiner pronominal

  4. (familier) (Figuré) S’excéder de fatigue, se donner beaucoup de peine.
    • Il n’y a rien que je déteste comme les gens qui ne font rien, qui vous laissent vous échiner sans seulement vous offrir le bout du doigt pour vous aider. (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
    • – Et il faut que je m’échine à aller pomper de l’eau. J’en ai pour un bonne heure. (Charles-Louis Philippe, Dans la petite ville, 1910, réédition Plein Chant, page 53)
    • Je lui ai d'abord demandé s'il n'était pas un peu taré de sortir seul alors que tout un régiment de policiers s'échinait à le protéger. (Frédéric Guidez, L'Héritage de Mathilde Wesendonck, LC éditions, 2013)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français