échiquier
étymologie
 Composé de échec et de -ier.

nom

SingulierPluriel
échiquieréchiquiers

échiquier \e.ʃi.kje\ masculin

  1. Tableau sur lequel on joue aux échecs et qui est divisé en plusieurs carrés ou cases de deux couleurs.
  2. (analogie) (arboriculture) Manière de planter les arbres, afin que leur disposition offre plusieurs carrés rangés comme ceux d’un échiquier.
    • Planter des arbres en échiquier.
  3. (analogie) (militaire) Terrain, emplacement sur lequel s’exécutent des manœuvres stratégiques ou ordre de marche des armées navales.
  4. (analogie) (marine) Se dit d’un ordre de marche d’une armée navale, qui consiste à faire courir les vaisseaux de telle manière à ce que leurs trajectoires se croisent.
  5. (Pêche) Filet carré soutenu par deux demi-cerceaux qui se croisent au milieu, auquel est attachée une perche, et dont on se sert pour pêcher de petits poissons. On dit aussi « carrelet ».
  6. (histoire) Juridiction normande où l’on décidait souverainement des différends importants entre les particuliers. Voir aussi Échiquier.
    • Je n’y vais que pour réclamer le secours de certains frères de ma tribu pour m’aider à payer l’amende que l’échiquier des juifs m’a imposée. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  7. (zoologie) Synonyme de demi-deuil ou d’hespérie du brome (papillons).
  8. Instrument utiliser par les fabricants de vitraux.
  9. (Figuré) (Par analogie) Lieu ou cadre dans lequel se déroulent des luttes, se dessinent des rivalités, assez complexes.
    • Il était assez indifférent pour moi que ce monde fût un échiquier, comme me le disait encore Augustin, que la vie fût une partie jouée bien ou mal, et qu’il y eût des règles pour un pareil jeu. (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 54)
    • Dans les campagnes, l’édile et son équipe municipale, pièces centrales de l’échiquier territorial, se battent avec les moyens du bord pour préserver leur cadre de vie. (Les maires des petites communes, Don Quichotte fatigués)
    • Oui, la psychanalyse d’aujourd’hui n’est pas celle d’hier et, en effet, elle n’occupe pas la même place sur l’échiquier des savoirs et des pratiques que dans les années 1960-1970. (« Les voies de renouvellement de la psychanalyse sont nombreuses »)

traductions
traductions
traductions
traductions
Échiquier
étymologie
voir échiquier et Exchequer.

nom propre

Échiquier \e.ʃi.kje\ masculin

  1. (histoire) Équivalent de la chambre des comptes dans le duché de Normandie.
  2. (politique) (Royaume-Uni) Juridiction anglaise qui règle toutes les affaires de finances. Trésor public britannique.
    • ''La cour de l’Échiquier.
    • Mais cette opération, longuement anticipée, a viré au gros raté politique, quand, en milieu de journée, Sajid Javid, le chancelier de l’Échiquier – ministre des finances –, a annoncé sa démission. (Cécile Ducourtieux, Royaume-Uni : démission surprise du chancelier de l’Échiquier, Sajid Javid, dans Le Monde, 13 février 2020 )

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.027
Dictionnaire Français