écrivain
étymologie
Du latin scriba.

nom

SingulierPluriel
écrivainécrivains

écrivain \e.kʁi.vɛ̃\ masculin et féminin identiques (voir note ci-dessous)

  1. Personne dont l’occupation ou le métier consiste à écrire des ouvrages.
    • C’est une sorte de psychisme, tout comme l’agora-phobie ou la crampe des écrivains, devenue après l’emploi de la machine à écrire, la crampe des dactylographes. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Il est de jeunes écrivains qui ne lisent pas Hugo. C’est pourquoi ils ont tant de certitudes heureuses et atteignent promptement au talent. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 67)
    • Les premiers écrivains originaux apparurent dans le Midi. Ils s’adonnaient plus particulièrement à l’homilétique et à l’exégèse biblique. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Lorsqu'un écrivain « de sf » subit une crise d’agraphie non lésionnelle (parfois appelée flemmingite, mélancolie, coma éthylique, etc.) mais désire néanmoins assurer ses fins de mois — c'est-à-dire obtenir à peu près l'équivalent du S.M.I.C. — plusieurs possibilités s'offrent à lui. (Pierre Bernard, Les fenêtres internes: anthologie composée et présentée, Union Générale d'éditions, 1978, p. 11)
    • L’écrivain Taslima Nasreen a obtenu, dimanche 22 novembre, de la Haute Cour de Dacca, devant laquelle elle s’est présentée personnellement, la liberté sous caution. Rentrée en septembre au Bangladesh, après quatre d’ans d'exil en Suède, consécutifs aux menaces proférées à son encontre par des extrémistes islamiques, l’écrivain est accusé de « blasphème ». (BANGLADESH : liberté sous caution pour Taslima Nasreen, dans {w, 24 novembre 1998 )
  2. (Spécialement) Auteur distingué par les qualités de son style.
    • Il est beau d’être un grand écrivain, de tenir les hommes dans la poêle à frire de sa phrase et de les y faire sauter comme des marrons. (Gustave Flaubert, Correspondance, lettre à Louise Colet, novembre 1859)
    • Ce qu’il y a de meilleur dans les grands écrivains, ce sont les pages venues naturellement, sans choix, souvent sans conscience. Mais les heures de génie sont presque aussi rares que les hommes de génie, et les grands écrivains sont, comme les moindres, soumis à la loi de l’effort. (Remy de Gourmont, Promenades philosophiques, 1re série, Mercure de France, 1925, p. 251)
synonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
écrivainécrivains

écrivain \e.kʁi.vɛ̃\ masculin

  1. (insectes) Insecte coléoptère de la famille des eumolpes qui découpe des sortes de caractères dans les feuilles de vigne.
    • Mais ce n’est pas seulement sur les raisins que l’eumolpe exerce ses ravages; il attaque également les feuilles, dont il ronge partiellement l’épiderme, en traçant des sortes de lignes plus ou moins bizarres qu’on a comparées à certains caractères d’imprimerie, d’où le nom d’écrivain par lequel on le désigne très souvent. (Elie-Abel Carrière, La Vigne, 1865)
    • L’eumolpe de la vigne, vulgairement connu sous les noms d’écrivain, de gribouri, etc., a envahi, l'année dernière,' plusieurs vignobles de l'Hérault, et il est à craindre qu'il ne continue encore, cette année, le cours de ses déprédations. Pour appeler l'attention des vignerons sur cet insecte, nous reproduisons dans ce numéro une note que M. Guérin-Méneville a publiée dans le Magasin de zoologie, et dans laquelle il signale la présence des larves de l’écrivain sur les racines des vignes. (« Chronique agricole », dans Le Messager agricole, publié sous la direction de Frédéric Cazalis, vol. 4 (5 février 1863 au 5 février 1964), Montpellier : imprimerie Gras, 1864, page 1)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français