écru
adjectif

SingulierPluriel
Masculinécru
\e.kʁy\
écrus
\e.kʁy\
Fémininécrue
\e.kʁy\
écrues
\e.kʁy\

écru \e.kʁy\

  1. (arts) (textile) Encore à l’état naturel.
    • […], sur deux chaises était posé un cercueil de bois blanc, à demi recouvert d’une nappe de toile écrue qu’ornaient seulement le crucifix de cuivre et le rameau de buis bénit. (Octave Mirbeau, Le Père Nicolas, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Soie écrue, Celle qui n’a point été mise à l’eau bouillante.
    • Fil écru, Celui qui n’a point été lavé.
    • Toile écrue, Celle qui n’a point été blanchie.
  2. De couleur blanche légèrement teintée de jaune, comme celle de la toile non blanchie. #FEFEE0
    • C'était une grande pièce de laine, de couleur écrue, un habit majestueux mais lourd et encombrant. La toge était jetée sur l'épaule gauche, drapée sous le bras droit, […]. (Barry S. Strauss, La mort de César, traduit de l'anglais par Clotilde Meyer, Paris : Albin Michel, 2018)
synonymes

Encore à l’état naturel (1) :

antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français