élan
étymologie
(Nom commun 1) Déverbal de fr.
(Nom commun 2) Du haut-allemand elend (allemand Elen), de même sens, apparenté à éland, élaphe.

nom

SingulierPluriel
élanélans

élan \e.lɑ̃\ masculin

  1. Mouvement pour s’élancer.
    • Ce héros, la lance brandie en avant, l’oriflamme sacrée flottant au-dessus de sa tête, entra d'un élan fougueux dans la masse guerrière qui lui prêtait le flanc. (Ivan Gobry, Charles VIII: Fils de Louis XI 1483-1498, Éditions Flammarion, 2012)
    • Prendre son élan pour sauter.
  2. Continuation sans dynamisme d'un mouvement déjà amorcé.
    • Avec l'élan qu’avait le patineur au moment de sa chute, il ne pouvait qu’heurter violemment le rebord.
  3. Comportement vif et dynamique.
    • Répondre avec élan.
    • Ce jeune homme manque d’élan.
  4. (Figuré) Changement subit d'attitude, sous l’influence d’un sentiment vif ou généreux.
    • Ne désespérons cependant pas de voir un jour le parlement, dans un élan collectif de patriotisme, oser braver certaines tendances funestes, chères à une partie de l'opinion publique, et de risquer même le danger d'une impopularité passagère, pour assurer le bien du peuple malgré lui. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La révolution de Palais, qui se produisait le 13 décembre 1940 et dans laquelle Alibert s'était compromis, devait briser net l’élan réformateur du premier garde des sceaux de Vichy. (Le droit sous Vichy, page 241, Vittorio Klostermann, Francfort/Main, 2006)
    • L'odeur de l’ambre solaire avait curieusement un effet aphrodisiaque sur Albert qui devenait infernal. Moi, je mesurais mes élans car je détestais prendre un râteau. (Michel Charton, Chronique ordinaire d'un baby-boomer, Éditions du Panthéon, 2015)
synonymes

Continutation d'un mouvement (2) :


traductions
traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
élanélans

élan \e.lɑ̃\ masculin

  1. (zoologie) Espèce de mammifère ruminant ressemblant à un grand cerf (c'est le plus grand des cervidés) avec de très grands bois plats, que l'on trouve dans les pays septentrionaux, Europe du Nord et Canada.
    • Une corne ou un bois d’élan peut atteindre un mètre.
  2. (Absolument) Variété européenne de cet animal, par opposition à l’orignal.
  3. (Héraldique) (rare) Meuble représentant l’animal du même nom dans les armoiries. À rapprocher de biche, cerf, chevreuil et daim.
    • D’azur à un élan d’argent attaqué à la croupe par un faucon fondant d’or et à l’avant par un lévrier rampant du même bloquant la patte senestre de l’élan de la sienne, qui est de Jämtland en Suède voir illustration « armoiries avec un élan »
synonymes
traductions
  • allemand : Elch, Elen, Elentier, Europäische Elch
  • anglais : elk (Royaume-Uni), moose (États-Unis)
  • espagnol : alce
  • italien : alce
  • portugais : alce, grã-besta
  • russe : лось

Élan
nom propre

Élan \e.lɑ̃\

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département des Ardennes intégrée à la commune de Flize en janvier 2019.
    • Dans les forêts de Froidmont, d’Élan, de Sapogne-et-Feuchères, le hêtre forme des futaies denses et assez claires. (Petit Futé Ardennes, 2008, p.24)
    • Il avait pris un soir son baluchon pour aller habiter chez une copine. Où précisément ? Peut-être du côté d’Élan ou de Villers-le-Tilleul. Il n’en savait fichtre rien. (Bernard Totot, Le mystère du troisième pied, Éditions Le Manuscrit, 2012, p.109)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français