élancer
étymologie
Dérivé de lancer et du préfixe é-.

verbe

élancer \e.lɑ̃.se\ pronominal conjugaison (pronominal : s’élancer)

  1. Se lancer en avant avec impétuosité.
    • Quand j’atteignais un rat d’un bon coup de fouet, le ronge-maille sifflait avec fureur, hérissait tous ses poils et s’élançait avec désespoir contre le fouet lui-même, instrument de sa torture ; […]. (Anonyme, Varia, dans Revue moderne, V.41, 1867, page 668)
    • […] il y a l’alpiniste qui, sans guide, s’élance à l’escalade d'un pic inaccessible, roide dans une crevasse et ne retrouve plus le chemin du retour, se perd dans les neiges et meurt de froid […] {{source|
    • Des tours de catalogues de vente par correspondance s’élançaient vers le ciel. (Antoine Bello, Enquête sur la disparition d’Émilie Brunet, 2010, édition Folio, 2012, p. 222)
    • (Figuré) Mon âme, dans un élan d’amour, s’élançait vers elle.
  2. Faire éprouver des élancements douloureux. Note: Transitif indirect au Québec.
    • Il ne se ressentait pratiquement plus de la blessure de son pied mais son avant-bras continuait de l'élancer. (Pierre Bordage, Wang – I. Les portes d'Occident, « J'ai Lu », 1997, pp. 391-392)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français