électoral
étymologie
(XVIe siècle) Du latin elector avec le suffixe -al.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinélectoralélectoraux
Fémininélectoraleélectorales

électoral \e.lɛk.tɔ.ʁal\

  1. Relatif aux élections.
    • Et il faut que notre expérience s'incline devant les idées préconçues et les principes d'un tas de crétins, envoyés à la Chambre parce qu'ils ont bien déliré pendant les trois semaines d'une période électorale dans les arrière-salles de café. (André Cayatte & ‎Philippe Lamour, Un monstre, Nouvelles Éditions Latines,, 1934, p. 175)
    • Chez les écolos, l'erreur de distribution n'est pas un accident électoral, c'est une seconde nature. Cette maladresse congénitale finirait par les rendre sympathiques […]. (Jacques Julliard, Impression, soleil couchant, dans Marianne (magazine), n° 772 du 4 février 2012)
    • […], il faut opérer une véritable réinvention de la démocratie qui ne soit ni un calque du régime présidentiel à l’américaine ou à la française, ni une pâle copie du système électoral français ou anglais : […]. (Patrice Yengo, La guerre civile du Congo-Brazzaville 1993-2002 : « Chacun aura sa part », Éditions Karthala, 2006, p. 75)
  2. Qui a rapport aux électeurs, composé d’électeurs.
    • La convocation des collèges électoraux.
    • Le président d’un collège électoral.
    • Dresser la liste électorale.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français