électriquement
étymologie
Dérivé de électrique avec le suffixe -ment.

adverbe

électriquement \e.lɛk.tʁik.mɑ̃\ invariable

  1. Par voie électrique.
    • La capitale autrichienne possède maintenant des voitures d’omnibus éclairées électriquement. (La Lumière électrique: revue universelle d’électricité, 1892, vol.44, page 250)
    • Des boutefeux sont spécialement chargés du tir des mines. Ce tir se fait électriquement : les boutefeux. emportent avec eux la magnéto de tir, les fils de raccord et les amorces. (J. Taffanel, Les catastrophes du puits West Stanley (16 février 1909) et du puits Pretoria (21 décembre 1910), H. Dunod et E. Pinat, 1911, p. 16)
    • M. de Joly, architecte de l’Assemblée, a eu l’idée de faire allumer les becs électriquement au moment utile, (Journ. offic. 29 oct. 1873, p. 6610, 1re col. — cité par Littré)
    • M. Cazaux adresse la description d’un système destiné à révéler électriquement un commencement d’incendie, (H. de Parville, Journ. offic. 17 décembre 1874, p. 8366, 2e col. — cité par Littré)
  2. Relativement à l'électricité ou aux charges électriques.
    • Un léger choc suffit toutefois à faire disparaître cette conductibilité d'emprunt, à « décohérer » la limaille qui redevient électriquement résistante. (Revue catholique des revues françaises et étrangères, P. Lethielleux, 1897, p. 256)
    • Le point isoélectrique est la valeur du pH pour laquelle le transport d’un protéide dans un champ électrique est nul, c’est-à-dire le pH pour lequel le protéide est électriquement neutre. (Jean Loiseleur, Techniques de laboratoire: chimie physique, chimie biologique, chimie clinique, Masson, 1947, p.336)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français