électrode
étymologie
(1838) De l’anglais electrode, forgé par Faraday sur le grec ancien ἤλεκτρον, duquel le mot électricité dérive également) et ὁδός.

nom

SingulierPluriel
électrodeélectrodes

électrode \e.lɛk.tʁɔd\ féminin

  1. Conducteur métallique qui amène le courant électrique dans les liquides et dans les gaz raréfiés.
    • Ja..., toujours souriant, agita d'abord devant mes yeux les pinces qui terminaient les électrodes. Des petites pinces d'acier brillant, allongées et dentelées. Des pinces « crocodiles », disent les ouvriers des lignes téléphoniques qui les utilisent. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Les bougies comportant deux électrodes séparées par un espacement de 0,5 à 1 mm environ ; l'étincelle jaillit entre les électrodes pour une tension de 12 000 à 40000 V. (Jean-Claude Guibet, Carburants et moteurs, tome 1, Éditions Technip, 1997, p. 136)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français