émancipation
étymologie
Du latin emancipatio.

nom

SingulierPluriel
émancipationémancipations

émancipation \e.mɑ̃.si.pa.sjɔ̃\ féminin

  1. (droit) Action de mettre fin à une tutelle.
    • Un moment de calme a succédé ici à l’agitation produite par la discussion de la question de l’émancipation catholique. (Anonyme, Irlande. - Emancipation des Catholiques, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Ce ne serait donc pas précisément dans un but philanthropique qu’on aurait favorisé l’émancipation des nouveaux états ; […]. (Anonyme, Des intérêts en politique. - M. Canning et M. de Metternich, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Les babys conservent le Coran, mais en l’altérant sensiblement sur plusieurs points; ainsi ils croient à la métempsycose, ils veulent l’émancipation de la femme, ils remplacent le théisme par un véritable panthéisme, […]. (J. Chantrel, Statistique religieuse dans le monde, dans Le Catholique du 7 aout 1869, p.94)
    • L'émancipation des juifs a été la conséquence naturelle de la diffusion des idées d’égalité, de fraternité et de liberté. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Il devait être un nationalisme panafricain et l'idéologie d'une conscience politique parmi les Africains ainsi que leur émancipation devaient se répandre partout sur le continent noir. (Etanislas Ngodi, Intellectuels, panafricanisme et démocratie en Afrique, dans Intégration régionale, démocratie et panafricanisme: paradigmes anciens, nouveaux défis, CODESRIA, 2007, p. 61)
  2. (Par extension) Action de se libérer de ses contraintes.
    • L’émancipation des travailleurs doit être l’œuvre des travailleurs eux-mêmes, comme on l’imprime encore tous les jours, […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. IV, La grève prolétarienne, 1908, p. 158)
    • Depuis les Hervieu, les Bernstein, les Marguerite[sic], les Paul Adam, les Pierre Louys et leur séquelle de journalistes caudataires, prêchèrent l’émancipation sexuelle, le bris des tenailles et le culte d’Aphrodite. (Abbé Paul Buysse, Vers la Foi catholique : L’Église de Jésus, 1926, p. 188)
    • […] ils ne supportent pas le sous-développement du pays lors de leur séjour estival, mais de l’autre côté ils contribuent matériellement à l’essor du trabendo qui affaiblit toutes les initiatives d’émancipation nationale. (Mokhtar Lakehal, Chroniques d’exil d’un écrivant, p. 68, 1994)
    • La véritable émancipation est l'émancipation vis-à-vis des attirances et des répulsions. (Arnaud Desjardins, Les chemins de la sagesse, La Table Ronde, Pocket spiritualité, 1999, p. 449)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français