énigmatique
étymologie
Du latin aenigma, l'énigme, le mystère.

adjectif

énigmatique masculin et féminin identiques

  1. Qui renferme une énigme ou qui tient de l’énigme.
    • Faute de pouvoir faire toute la lumière désirable sur ce fait énigmatique, nous réunirons ici le faisceau de vraisemblances et de témoignages qui peuvent seuls nous éclairer pour le moment. (Robert Triomphe, Joseph de Maistre, page 67, Droz, 1968)
    • Paroles énigmatiques.
    • Discours énigmatique.
  2. (Par extension) Qui est mystérieux ; dont on sait ou dont on comprend que peu de choses.
    • […], et il épiait les faits et gestes énigmatiques des foules dans la rue et des groupes de curieux juchés sur les toits ; […]. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 231 de l’éd. de 1921)
    • Y était-elle venue pour rejoindre son père, l’énigmatique et tragique Fantômas ? C'était vraisemblable sans être certain... (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, 1912, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 5, page 610)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français