épanchement
étymologie
 Composé de épancher et de -ment.

nom

SingulierPluriel
épanchementépanchements

épanchement \e.pɑ̃ʃ.mɑ̃\ masculin

  1. (vieilli) Action de verser le liquide contenu dans un flacon.
  2. (Médecine) Déversement d’un liquide organique dans les tissus ou dans une cavité.
    • Et une des conséquences les plus importantes de ce fait, c'est l'apparition d'un son plus fort et plus haut : le tympanisme de Skoda ou skodisme. Ce phénomène existe nettement dans les épanchements pleurétiques moyens. (Georges Maurice Debove, Manuel de diagnostic médical, éd. Rueff,, 1899, vol. 2, p. 201)
    • On réalisera aussi une échographie qui pourra soit être normale soit retrouver un épanchement dans le Douglas, des ovaires dystrophiques, des images évocatrices d’hydrosalpinx. (Bernard Blanc, Ludovic Cravello & Valérie Roger, Gynécologie chirurgicale, Wolters Kluwer France, 2000, page 111)
  3. (Figuré) Écoulement abondant, abondance de quelque chose.
    • Dans un grand épanchement de clarté, je vois, sous les pins des promontoires, une côte éclatante, d'immenses baies toutes bleues, une théâtrale enluminure, où la ligne déchiquetée des porphyres limite en ses anfractuosités rougeoyantes l'azur doré de la mer. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  4. (volcanologie) Émission de lave par un volcan.
  5. Action de s’épancher ; communication libre et confiante des sentiments, des pensées intimes.
    • Merveilleuses histoires racontées autour du foyer, tendres épanchements du cœur, longues habitudes d’aimer si nécessaires à la vie, vous avez rempli les journées de ceux qui n’ont point quitté leur pays natal ! (François-René de Chateaubriand, Atala, ou Les Amours de deux sauvages dans le désert)
    • Saccard eut un sourire. Il était dans une heure d’épanchement. (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • En France, dans un café ou un restaurant, quand on entend parler allemand, le garçon louche en apportant son bock, les voisins grimacent et modèrent leurs épanchements... c'est la vision de l'espion. (Jules de Cuverville, Armée, marine, colonies, volume 1, 1902)
synonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.029
Dictionnaire Français