épingler
étymologie
 Composé de épingle et de -er.

verbe

épingler \e.pɛ̃.ɡle\ transitif conjugaison

  1. Attacher avec une épingle.
    • Nous prenons deux otages, le vieux maire, […] et le jeune curé, […], bien que les soldats aient encore, épinglé à la capote, les Sacré-Cœur distribués à Paray-le-Monial. (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
  2. (Figuré) Attraper.
    • Un silence nous épingle. (Anaïs Barbeau-Lavalette, La femme qui fuit, éditions Marchand de feuilles, Montréal, 2015, page 363)
    • […], pour éviter la tentation d'un ramponneau vengeur et ses emmouscaillements collatéraux, je me fais rare dans les parages.
      D'autres, moins matois, se sont fait épingler.
      (Pascal Jahouel, Un temps de chien !, Éditions Lajouanie, 2016, chapitre 8)
  3. (Figuré) (Par extension) Critiquer, pointer.
    • D’une alternance à l’autre, les politiques se renvoient la balle, épinglant les programmes réécrits par leurs prédécesseurs ou la « baisse des horaires » (alors même que la France fait figure de championne en matière d’heures consacrées, à l’année, à l’enseignement des « fondamentaux »). (Approche ludique, pédagogie, calcul mental… les mesures pour donner le goût des maths)
synonymes
Acte de justice (2)
voir arrêter.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français