épique
étymologie
Du latin epicus du grec ancien ἐπικός, dérivé de ἔπος.

adjectif

SingulierPluriel
épiqueépiques

épique \e.pik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui raconte une épopée.
    • Poète épique.
    • Le poème épique raconte, le poème dramatique représente.
    • L’Iliade, la Chanson de Roland, la Jérusalem délivrée sont des poèmes épiques.
  2. Qui est propre à l’épopée ou qui s’y applique.
    • Le genre épique.
    • Donner la forme épique à un récit.
    • Des vers épiques.
    • Il prend le ton épique lorsqu’il devrait être simple.
  3. (Figuré) Qui est digne de figurer dans une épopée. — Note: Ce sens peut être ironique.
    • De héros épique, Mémed devient bandit d’honneur: c'est sa manière d’entrer dans la légende, en conciliant son impossible retour avec son aura […]. (Jean-Pierre Deléage, Yachar Kémal: forgeron obligé d'écriture, 1998, page 197)
  4. (Figuré) Extraordinaire, inimaginable.
    • Ce fut épique.
    • Ce fut une scène épique.
    • Une bouffe épique pour une dalle épique.

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français