épisode
étymologie
(1694) Réduction du terme « épisodie » lui-même issu du grec ancien ἐπεισόδιον.

nom

SingulierPluriel
épisodeépisodes

épisode \e.pi.zɔd\ masculin

  1. (Généralement) période#fr|Période complète inscrite dans le déroulement du temps, ayant un caractère spécifique.
    • Je ne dis rien du dernier épisode, celui de la fête de l’agriculture à la Chine, le seul de tous qui convînt au sujet, mais dont l’auteur étouffe tout l’intérêt à force d’emphase. (Cours de littérature ancienne et moderne, tome 2, volume 2, Firmin Didot frères et Cie, 1870, page 161)
    1. (Littérature) (histoire) Récit secondaire faisant partie d’une œuvre principale.
      • Ce trait amène un Épisode intéressant , dont il résulte , qu’il y eut sous le règne de David plusieurs prisonniers de guerre Juifs dans le royaume de Damas. (Pierre-François Viguier, Exposition du sens primitif des Psaumes, Viguier et Demonville, 1819, page 300)
    2. (peinture) Toute action ou scène secondaire ajoutée à celle qui fait le sujet principal d’un tableau.
      • En matiére de Peinture comme de Poésie, on appelle épisode toute action accessoire qu’on ajoute à l’action. (François-Marie de Marsy, Diction[n]aire abrégé de peinture et d’architecture, Chez Nyon fils, 1746, page 224)
    3. (histoire) Évènement circonscrit dans le temps, incident, isolé en apparence, mais qui se rattache plus ou moins à quelque grand évènement.
      • Voici, par exemple, au bord de la route qui me conduit à Montauban, le joli bourg de Réalville, […] où, par la suite, se déroulèrent de tragiques épisodes de la vaine lutte entre catholiques et protestants. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    4. (Médecine) Période circonscrite de la présence des symptômes d’une maladie.
      • Plutôt que de s’appesantir sur ces discussions, il est préférable d’aider le lecteur à ne pas prendre pour une maladie de Crohn tout épisode de diarrhée inhabituel. (Jean-Pierre Weill, ‎Marguerite Weill-Bousson, Maladie de Crohn et rectocolite hémorragique, Springer Science & Business Media, 1993, page 50)
  2. (Par extension) Cette période elle-même considérée comme principale et constituant une partie d’un ensemble identique.
    1. (audio-visuel) Émission individuelle de télévision, radio, baladodiffusion, etc., qui fait partie d’une série.
      • « Quand j’étais petit, je ne ratai jamais un seul de vos épisodes. Le Fantôme gris était mon héros.
        — Je n’aurai donc pas été totalement inutile. »
        (Batman, épisode 18 (1992–1995))
    2. (Poésie) Récit que l’on introduit dans un poème didactique pour lui donner plus de variété, plus d’intérêt.
      • L’épisode de la Sâvitrî est mis dans la bouche de Mârkandéya, qui est aussi le narrateur du VIIe Pourâna, et Vrïhadaçva est représenté comme l’historien des aventures du roi Nala. (Auguste Ditandy, Parallèle d'un épisode de l’ancienne poésie indienne avec des poèmes de l’antiquité classique, Le Normant, 1856, page 10)
    3. (Bande dessinée) tome#fr|Tome d’une série racontant l’histoire d’un même héros.
      • Tintin affronte la dimension du temps dans l’aventure de La Licorne. Il s’agit d’un épisode déterminant dans la saga […] (Jean-Marie Apostolidès, Tintin et Le Mythe du Surenfant : Essai, Éditions Moulinsart, 2003, page 77)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français