épistolaire
étymologie
(Adjectif) Emprunté au latin epistolaris.
(Nom) De l’adjectif.

adjectif

SingulierPluriel
épistolaireépistolaires

épistolaire \e.pis.tɔ.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui concerne la correspondance par lettres, relatif à l’écriture des lettres, à la manière de les écrire.
    • […], il se demanda ce que la duchesse de Chaulieu devait penser de son séjour au Havre aggravé par un silence épistolaire de quatorze jours, alors qu’à Paris ils s’écrivaient l’un l’autre quatre ou cinq lettres par semaine. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • On peut se passer d'enseigner aux femmes le style épistolaire. Elles le savent d'instinct. Ce sont elles qui pourraient nous l'apprendre. (Antoine Albalat, L'art d'écrire enseigné en vingt leçons (vingtième leçon), 1899)
  2. Qualifie un genre narratif, et notamment d’un roman, composé de lettres écrites par un ou plusieurs narrateurs.

traductions
nom

SingulierPluriel
épistolaireépistolaires

épistolaire \e.pis.tɔ.lɛʁ\ masculin

  1. Recueil de correspondances.

nom

SingulierPluriel
épistolaireépistolaires

épistolaire \e.pis.tɔ.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Auteur ou autrice dont les lettres ont été recueillies pour publication.
    • Les catalogues de bibliothèques mettent cet auteur parmi les épistolaires.
    • Le Chevalier de Méré, au contraire, est resté un épistolaire tout de profession; et de démon familier, il n’en a pas. (Revue des Deux Mondes, volume 21, 1848)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français