éponge
étymologie
(Nom 1) Du latin spongia via le latin populaire sponga.
(Nom 2) Altération de l'ancien français esponde, « planche qui forme le bord du lit », dérivé du latin sponda, « bois du lit ».

nom

SingulierPluriel
épongeéponges

éponge \e.pɔ̃ʒ\ féminin

  1. Groupe d’animaux invertébrés marins dont le corps fournit une substance poreuse qui a la propriété d’absorber les liquides.
    • Ronaldo Francini Filho décrit les éponges, les coraux, les rhodolithes – nodules ou concrétions calcaires issues d’algues calcifiées – qui parsèment le fond. Celui-ci est, la plupart du temps, constitué de petites dunes de sable formées et déformées par les courants, forts et nombreux dans ces eaux agitées par le flux de l’Amazone, un débit de 300 000 m3 par seconde qui entraîne les sédiments du fleuve jusqu’à plusieurs centaines de kilomètres dans la mer.(Rémi Barroux, Un improbable récif corallien au large de l’Amazone ↗ Le Monde du 20 mars 2017)
  2. (Par métonymie)
    1. Objet spongieux destiné au nettoyage, initialement fabriqué à partir de l’animal du même nom, à présent à partir de cellulose ou de matières plastiques.
      • La Malabaraise prit une large éponge à la main, et la passa dans les doux cheveux d’or de Chrysis, tout chargés d’eau et qui ruisselaient en arrière ; elle les sécha, les éparpilla, les agita moelleusement, et plongeant l’éponge dans une jarre d’huile, elle en caressa jusqu’au cou sa maîtresse. (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
      • Au loin, il y avait de ces champignons qui érigent un gland glueux de pus verdâtre ou qui s’affaissent, flasques, comme des éponges pourries aux puanteurs de charognes. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    2. (Par extension) matériau#fr|Matériau capable d’en absorber un autre.
      • Éponge à proton.
  3. (Figuré) (Par analogie) (argot) (populaire) Poumon.
    • S’il me restait un centimètre cube d’air dans les éponges, je sifflerais d’admiration. (San-Antonio, Bas les pattes!, Éditions Fleuve noir, 1954, chapitre XVI)
    • Puis, calmement, il inspira à s’en faire péter les éponges et expira lentement, comme un Bombard qui se dégonfle. (Luc Baranger, Maria chape de haine, Baleine, 2010, chapitre I)
  4. (Figuré) (Péjoratif) personne#fr|Personne aux prises avec un problème d’alcool.
    • Ce type, il buvait deux bouteilles de rye par jour et elle s’est dit qu’elle allait lui faire passer ça avant de l’épouser. Elle disait qu’elle voulait pas coucher avec une éponge. (Peter Cheyney, Les femmes s’en balancent, traduction de Michelle et Boris Vian, Gallimard, 1949, page 124)
  5. (Figuré) (Par analogie) Personne qui absorbe des connaissances, des émotions.
    • Car même si on les protège autant qu’on peut, les enfants sont des éponges émotionnelles. Qui sentent l’inquiétude des parents, l’angoisse de l’incertitude, ne serait-ce que par une expression sur le visage, une attitude différente, des tensions dans la voix. (Une cabane dans mon salon ou pourquoi les enfants confinés construisent-ils des cachettes ?)
synonymes
animal
Personne qui souffre de problème d’alcool

traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
épongeéponges

éponge \e.pɔ̃ʒ\ féminin

  1. (Forge) Extrémité arrondie de chaque branche d’un fer à cheval.
  2. Bord de la table sur laquelle on coule le plomb en nappe.
  3. (chasse) Dessous du pied du cerf et, par extension, de son talon.
forme fléchie

éponge \e.pɔ̃ʒ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de éponger.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de éponger.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de éponger.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de éponger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de éponger.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français