épouser
étymologie
Du latin spondere qui devient, en bas latin, sponsare « promettre en mariage, fiancer », par formation d’une forme itérative du premier groupe formée sur le radical du supin sponsum.

verbe

épouser \e.pu.ze\ transitif conjugaison

  1. Prendre en mariage.
    • Je me repentis fort, ainsi que vous devez penser, d’avoir épousé cette pastoure… (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • […] le gros Léon, qui avait épousé une femme riche, ne faisait rien, ses trois mille francs de rente lui permettant l’oisiveté. (Louis Pergaud, « Un renseignement précis », dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Tout son être se révoltait à la pensée d’épouser un de ces fellahs qu’elle voyait peiner et suer dans les champs, et plus encore ces petits boutiquiers contents d’eux, ces intendants soupçonneux et méprisants qui venaient parfois rendre visite à son grand-père et la soupesaient des yeux, comme si elle eût été un animal à vendre. , préface}}
    • Épouser les intérêts, les passions, la querelle de quelqu’un.
  2. (Figuré) Suivre, imiter.
    • De plus, de nombreuses études ont montré que la chute de la pratique, du recrutement ecclésiastique et même des croyances religieuses a commencé bien avant 1960. Encore là, le Québec épousait la marche de l'Occident. (Gérard Bouchard, Les nations savent-elles encore rêver?, Boréal, 2019, p. 283)
synonymes 
figuré

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français