équation
étymologie
Du latin classique aequatio (« égalisation » et « compte, calcul ») en latin médiéval.

nom

SingulierPluriel
équationéquations

équation \e.kwa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Mathématiques) Égalité entre deux membres contenant une ou plusieurs variables.
    • Une équation n’est rien d’autre qu’une égalité entre deux membres. (ENS ↗)
    1. (Algèbre) Égalité vraie seulement pour certaines valeurs de la (ou des) inconnue(s).
      • Si on ajoute ou retranche aux deux membres d’une équation une même valeur alors on ne modifie pas les solutions de l’équation. (automaths ↗)
      • Nous avons déjà dit que les analystes ne sont parvenus jusqu’à présent qu’à la résolution des équations générales du troisième et du quatrième degrés. (Louis Bourdon, Élémens d’algèbre, Paris : Bachelier & Bruxelles : Librairie Parisienne, 1828, page 447)
    2. (géométrie analytique) Expression algébrique de la condition d’appartenance d’un point à un objet géométrique.
      • Géométrie_analytique sur l’encyclopédie Wikipédia
      • Ces courbes sont de la forme hyperbolique et sensiblement de l’équation xy = constante. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. (sociologie) Rapport de concordance entre des groupes sociaux.
    • — Varichkine, personne sous le soleil ne peut prédire les réactions sentimentales d'une femme, parce que : Femme, plus Homme, plus Ambiance, égale X… Cette équation se pose un million de fois par jour sur la vaste terre et donne un million de solutions variées. (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 64)
    • Sociologie de la vie quotidienne et équation marxienne du devenir. (Salvino Salvaggio, Istituto di Studi Sociali di Perugia, Quotidien ↗)
    1. (politique) Calcul prédictif d’un résultat.
      • Dans ce contexte où la droite était majoritaire, l’équation annonçait que l’opposition réunirait 56 % des voix.(Jean-Yves Dormagen,Daniel Mouchard, Introduction à la sociologie politique, page 25)
    2. (Par extension) Rapport égalitaire des activités humaines.
      • Quelques implications de l’équation Art = Travail pour la sociologie de l’art (Howard S. Becker, Les mondes pluriels, titre 7)
  3. (chimie) Écriture symbolique d’une réaction chimique.
    • Ajuster les coefficients des équations chimiques. (exercices)
  4. (astronomie) Quantité variable, mais déterminable par le calcul, qu’il faut ajouter ou ôter aux mouvements moyens pour obtenir les mouvements vrais.
    • L’équation des temps est le nombre variable de minutes et de secondes qu’il faut ajouter chaque jour à l’époque du midi moyen pour avoir le midi vrai.
    • L’équation de Drake et les extra-terrestres. (futura sciences - magazine ↗)
  5. (Figuré) (Par analogie) Équivalence, calcul ou choix entre plusieurs éléments.
    • L’équation risque quoi qu’il en soit d’être complexe à résoudre pour l’exécutif avec des caisses de l’Etat vides et une dette du pays qui a explosé. (Après deux mois de confinement, une rancœur encore plus forte accumulée contre le gouvernement)
    • L’équation, belle facteur de plaire et d’amour égale le but de l’existence, elle est entrée en moi comme dans du beurre et plus sournoisement que ax2 + bx + c = 0. Elle était écrite partout. (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 359)
synonymes antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français