équin
étymologie
Du latin equinus, de equuscheval »).

adjectif

SingulierPluriel
Masculinéquinéquins
Fémininéquineéquines

équin \e.kɛ̃\ masculin

  1. (Médecine vétérinaire) (Équitation) En rapport avec les équidés (cheval, âne, mulet…).
    • La race équine.
    • La profession de dentiste équin n’a pas d’existence légale, ni de diplôme. (Alain Grépinet, La responsabilité du vétérinaire, 1992)
    • La licorne médiévale, à l’allure équine dotée d’une corne frontale et d’attributs caprins (bouc et pattes), est symbole de puissance spirituelle, de pureté et de pouvoir magique. (Claude Ferrero, Tous les secrets de Lyon et de ses environs, Ouest-France, 2016, page 182)
  2. (Péjoratif) Qui tient du cheval ou des autres équidés.
    • […], et le bellâtre à tête plus ou moins simiesque, bovine, équine, porcine, corvidée ou batracienne, — toute la lyre esthétique ! — exulte devant son miroir, se tient pour la copie la plus parfaite de l’Antinoüs, et se fait a lui-même les yeux doux. (Auguste Dietrich, 31 décembre 1911, « Préface » de Fragments sur l'histoire de la philosophie, par Arthur Schopenhauer, Paris : Librairie Félix Alcan, 1912, p. 12)
synonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
équinéquins

équin \e.kɛ̃\ masculin

  1. (hippologie) (Zoologie) Animal de la famille des équidés.
    • Car le cerf, avec ses cornes et ses sabots fendus, ressemble autant à un bœuf qu’à un équin, ce qui n’échappa pas au zèle taxinomique des Otomi confrontés à la « révolution » hispanique[.] (Frédéric Saumade, Maçatl: Les transformations mexicaines des jeux taurins, 2008, page 293 ↗)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.028
Dictionnaire Français