équivaloir
étymologie
(1453) Du latin aequivalere.

verbe

équivaloir \e.ki.va.lwaʁ\ intransitif conjugaison (pronominal : s’équivaloir)

  1. Être de même valeur.
    • En musique, une blanche équivaut à deux noires.
  2. Être à peu près le même que, en parlant de choses autres que celles qui ont un prix intrinsèque, une valeur matérielle.
    • Ils formulèrent la proposition suivant laquelle l’obéissance au souverain, bon ou mauvais, était préférable à la fitna (anarchie, désordre). Ce qui équivalait à la consécration formelle du quiétisme politique de l'islam. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.93)
    • — Ah, oui ! Tu continues d'espérer. La chasse aux yoyettes, c'est de la pure loterie. Dénicher l’oiseau rare équivaut à gagner le jackpot au loto ou au tiercé. (Soh Magne, Le bourreau de Marie, Yaoundé : SOPECAM, 2003, p. 79)
  3. (pronominal) Avoir la même valeur.
    • Je pensai avec réconfort que le réalisateur et ses spectateurs s’équivalaient dans la nullité. (Amélie Nothomb, Attentat, Albin Michel, Paris, 1997 ↗, p. 144)

traductions
traductions
  • russe : равняться



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français