érogène
étymologie
(XVIe siècle) Mot  composé de éros et de -gène voir érotogène.

adjectif

SingulierPluriel
érogèneérogènes

érogène \e.ʁɔ.ʒɛn\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est sexuellement excitable.
    • Selon la théorie, les principales zones érogènes du corps font l’objet d’un développement physiologique déterminé, ainsi que d’une transformation. […]. La bouche est la première zone érogène, l’anus la deuxième et les organes génitaux la troisième. (Lawrence A. Pervin & Oliver P. John, La personnalité: De la théorie à la recherche , De Boeck Supérieur, 2004)
  2. Qui provoque le plaisir sexuel ; qui est aphrodisiaque.
    • La qualité érogène de la douleur s’émousse au cours du développement pour disparaître presque totalement chez l’adulte. (Michel Mogniat, Le masochisme sexuel, L'Harmattan, 2009, page 34)
  3. Qui est relatif au plaisir sexuel.
    • Dans son travail sur le corps genré, Judith Butler repart de cette conception très harawayenne du corps, pour montrer que l’organisation érogène du corps n’est pas simplement quelque chose qui vient s’imposer à des corps déjà formés, mais fait partie de leur formation. (Chrystine Grenier-Torres, L’identité genrée au cœur des transformations : du corps sexué au corps genré, L’Harmattan, 2010, page 46)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français