éther
étymologie
Du latin aether, du grec ancien αἰθήρ.

nom

SingulierPluriel
étheréthers

éther \e.tɛʁ\ masculin

  1. (Histoire des Sciences) Substance très subtile que l’on supposait remplir la plus haute région de l’air.
  2. (Figuré) Partie la plus subtile et la plus élevée de l’atmosphère.
    • Or moi, bateau perdu sous les cheveux des anses,
      Jeté par l’ouragan dans l’éther sans oiseau,
      Moi dont les Monitors et les voiliers des Hanses
      N’auraient pas repêché la carcasse ivre d’eau.
      (Arthur Rimbaud; Le bateau ivre, 1871)
  3. (Histoire de la Physique) Fluide invisible, impondérable, éminemment élastique, que les physiciens supposaient être répandu partout et servir de milieu de transmission à la lumière, à la chaleur, à l’électricité.
    • Les ondulations de l’éther.
    • Le soir, le speaker de London Regional annonçait à l'éther aux écoutes que le révérend Mardocheus Hinchcliff occupait désormais la fameuse chambre 113, à l'« Hôtel de la Licorne », dont il chasserait pour toujours le mystérieux génie malfaisant. (Jean Ray, Harry Dickson, La Chambre 113, 1933)
  4. (chimie) Liqueur spiritueuse très volatile qu’on obtient par la distillation d’un acide mêlé avec de l’alcool.
    • On distingue les éthers sels et les éthers oxydes.
    • L’éther acétique est un éther sel et l’éther sulfurique est un éther oxyde.
  5. (vieilli) Ester.
    • Les corps gras sont des éthers composés ou glycérides tertiaires formés par la glycérine et divers acides gras à teneur élevée en carbone. (J. Fritsch, Fabrication et raffinage des huiles végétales, manuel à l'usage des fabricants, raffineurs, courtiers et négociants en huiles, Paris : chez H. Desforges, 1905, p. 3)
    • Les corps gras naturels animaux ou végétaux sont des éthers de la glycérine avec certains acides appelés acides gras. (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
  6. (En particulier) Oxyde d’éthyle ou éther sulfurique.
    • Le fil est coagulé par l’alcool, l’éther, l’acide acétique, l’ammoniaque et la glycérine. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Un flacon d’éther.
    • Respirer de l’éther pour calmer une souffrance.
    • L’éther est un poison.
    • L’éther excite ou insensibilise.

traductions
Éther
étymologie
Voir le latin Aether, issu du grec ancien Αἰθήρ.

nom propre

Éther \e.tɛʁ\ masculin

  1. (Divinité) Dieu grec primordial, frère d’Héméra (le Jour), fils de Nyx (la Nuit).

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français