étourderie
étymologie
 Composé de étourdi et de -erie.

nom

SingulierPluriel
étourderieétourderies

étourderie \e.tuʁ.də.ʁi\ féminin

  1. Action d’étourdi ; habitude de faire des actions d’étourdi.
    • Il faut avouer que vous avez commis là une grosse étourderie qui, nous l’espérons, ne se renouvellera plus. (L’Avenir de Port-Vendres, Collioure, Banyuls et de la région du 14 juin 1885.)
    • D’Alembert donna un signe d’impatience ; mais l’homme de cour, qui avait une égale dose d’étourderie et de présomption, n’en continua pas moins.(Julie de Quérangal, « Philippe de Morvelle », Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833.)
    • (Figuré)Depuis, j'ai vérifié que le vent est un grand personnage de la géographie, et que l'on s'expose à ne rien comprendre à l'histoire si l'on oublie les brises, les typhons, les mistrals et les foehns, ou bien ce vent grec qui emporta par étourderie, voilà près de trois mille ans, quelques marins de Phocée en Asie Mineure, et qui les jeta en France afin qu'ils créent la ville de Marseille.Vent », dans Lapouge Gilles, en toute liberté : abécédaire intime, de Gilles Lapouge, Le Passeur éditeur, 2015)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français