-ais
étymologie
De l’ancien bas frk -isk (-isch en allemand moderne) que l’on retrouve dans la racine latinisée de certains mots dérivés du germanique voir franciscain, François, français, ou du latin -ensis voir Carthaginois issu du latin Carthaginensis.
(note phonétique) La variante -ois était purement graphique. Il se prononçait \wε\ ou \ε\, la prononciation moderne en \ε\ était considérée comme populaire, impropre : En discours familier et dans les ruelles [on prononce ai] mais en parlant en public, il faut prononcer les François, Anglois, Hollandois, Polonnois (Patru) Au dix-huitième siècle, -ois a commencé à se prononcer \wa\. C’est en 1835 que l’Académie française réforme son usage, auparavant prescriptif de la finale -ois pour écrire en -ais ce qui se prononçait ai.
(note sur la féminisation) Le francique -isk se réduit régulièrement à -ès (voir francès en catalan) français faisait franceis en ancien français et aurait dû avoir un féminin en -esche, -aiche voir frais, fraiche mais tôt assimilé à -ois de -ensis, il est tôt régularisé en -aise.

suffixe

-ais

  1. Suffixe servant à former des adjectifs, des noms masculins d’habitants et des noms de langues dérivés d’un nom propre géographique (ville, région, pays).
synonymes
traductions
suffixe

-ais \ɛ\

  1. Suffixe qui forme la première personne de l’imparfait indicatif.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français