abénaquis
étymologie
D’Abénaquis, les Abénaquis étant un peuple autochtone du Canada.

nom

abénaquis \a.be.na.ki\ masculin

  1. Langue parlée par les Abénaquis, peuple amérindien du Canada.
    • Fasciné par les autochtones et aspirant à devenir un des leurs, Harel a vécu dans les réserves de la Côte-Nord, engendré de nombreux rejetons métissés. Il comprend le montagnais, l’algonquin et l’abénaquis. (Le Devoir, 2 décembre 2005)
    • D’ailleurs, la dernière réalisation qu’elle présente au festival, Sigwan - qui signifie printemps en abénaquis -, est un éloge à l’acceptation des différences au sein des communautés autochtones. (Le Devoir, 3-4 juin 2006)
    • Odanak, au confluent de la Nicolet et du lac Saint-Pierre, est un vieux village abénaquis… où plus personne ne parle abénaquis. Pourtant, il n’y a pas 50 ans, cette langue qu’on dit harmonieuse et caractérisée par les formules de politesse était encore parlée par les vieux du bourg. Il a suffi de deux générations pour que l’abénaquis, comme la plupart des langues autochtones du Canada, soit en danger de disparaître. […] Pas de méthode Assimil pour les langues autochtones! Pour apprendre l’abénaquis, Monique Nolett-Ille ne dispose que de deux dictionnaires, de la transcription de textes anciens et de quelques éléments de grammaire. Après 10 ans de travail, elle est incapable de soutenir une conversation. « Soixante personnes se sont manifestées spontanément quand j’ai commencé à donner des cours d’abénaquis à Odanak. Après quelques semaines, il n’en restait qu’une demi-douzaine.» (L'Actualité, 17 février 2007)

traductions
adjectif

SingulierPluriel
Masculinabénaquis
\a.be.na.ki\
Fémininabénaquise
\a.be.na.kiz\
abénaquises
\a.be.na.kiz\

abénaquis \a.be.na.ki\ masculin

  1. Relatif au peuple et à la culture des Abénaquis.
    • En effet, la non moins respectée cinéaste abénaquise Alanis Obomsawin prend le relais de celle qui fut une inspiration pour l’ensemble des Premières Nations. (Le Devoir, 3-4 juin 2006)
    • Alors que le Canada ne reconnaît toujours pas le Québec comme une nation, l’Assemblée nationale du Québec, elle, reconnaissait déjà, en 1985, le statut de nation, ainsi que les droits qui y sont rattachés, aux nations abénaquise, algonquine, attikamek, crie, huronne, micmaque, mohawk, montagnaise, naskapie, inuite et malécite. (Le Devoir, 26 octobre 2006)

Abénaquis
étymologie
De l’abe Wôbanuok, qui a aussi donné l’emprunt Wabanaki. À rapprocher du massachusett Wôpanâak au même sens, ou de son emprunt Wampanoag.

nom propre

Abénaquis \a.be.na.ki\ masculin pluriel

  1. (histoire) (Au pluriel) (collectivement) Peuple algonquien du groupe wabanaki, ayant occupé historiquement la Nouvelle-Angleterre et le Québec.
    • Les Abénaquis représentaient pour les Anglais ce que les Iroquois représentaient pour les Français : une terreur constante. Les Mohawks eux-mêmes, alliés des Anglais, en avaient très peur. (L'actualité, 27 octobre 2008)
    • L’Algonquin avait été l’allié séculaire de l’Abénaquis. (Joseph-Edmond Roy, Histoire de la seigneurie de Lauzon, volume 1, 1897)

nom

Abénaquis \a.be.na.ki\ masculin (pour une femme on dit : Abénaquise) singulier et pluriel identiques

  1. (hist) Membre du peuple abénaquis.
    • Les noms de certains Amérindiens reviennent souvent, à certaines périodes, dans des actes de vente ou d’achat comme propriétaires : par exemple, l’Abénaquis Pierre Nicolas (1745), d’autres commerçants non identifiés (1757) et le Mohawk Patrick Logan (1780 et 1788). (Daniel Gay, Les Noirs du Québec, 1629–1900, Septentrion, 2004)
    • Ses deux fils épousèrent des Amérindiennes, Louis une Algonquine et Jean une Abénaquise. (Robert Larin, Brève Histoire du peuplement européen en Nouvelle-France, 2000)
    • Il se maria à leur manière (avec une Abénaquise), préférant les forêts de l’Acadie aux monts Pyrénées. (Michel Bibaud, Histoire du Canada, 1843)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français