astrolabe
étymologie
(XIIe siècle) Attesté sous la forme astrelabe, du grec ancien ἀστρολάβος via le latin médiéval astrolabium.

nom

SingulierPluriel
astrolabeastrolabes

astrolabe \as.tʁɔ.lab\ masculin

  1. (astronomie) Instrument astronomique qui servait pour mesurer la position des astres.
    • De guerre lasse, il finit par s'abattre devant son bureau et, appuyé sur la table, machinalement, sans songer à rien, il mania un astrolabe placé, en guise de presse-papier, sur un amas de livres et de notes. Il avait acheté cet instrument en cuivre gravé et doré, d'origine allemande et datant du dix-septième siècle, chez un brocanteur de Paris, après une visite au musée de Cluny, où longuement il s'était pâmé devant un merveilleux astrolabe, en ivoire ciselé, dont l'allure cabalistique l'avait ravi. (Huysmans, À rebours, 1884)
    • Je pus mener à bien (comme analyste, programmeur, perforateur et opérateur) trois gros programmes : tabulation de fonction pour l’astrolabe Danjon (sans problème mathématique réel), résolution numérique d’un problème plus complexe de cheminées d’équilibre (équation différentielle non linéaire avec singularité à l’origine) posé par le professeur Aldo Ghizetti, et, enfin, un essai sur une méthode de calculs des zéros d’un polynôme proposée par le professeur Derwidué. (Claude Benzaken, Impressions d’un pionnier de l’informatique, L’Archicube no 20, juin 2016, page 20)
synonymes
traductions
Astrolabe
étymologie
voir astrolabe

nom propre

Astrolabe féminin

  1. (histoire) Nom d'un des deux vaisseaux que La Pérouse utilisa dans son expédition autour du monde, dont il ne reviendra pas.
    • … on a appris sur quelles données s’appuyait ce navigateur, pour croire que les côtes de l’île de Mannicolo avaient été le point du naufrage de l’expédition de Lapérouse. Il […] offrit d’aller vérifier lui-même ses conjectures, reconnaître les lieux, et ramener les individus qui pourraient exister encore des frégates l’Astrolabe et la Boussole. (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
  2. Nom que donna Dumont d’Urville à son navire, en mémoire du précédent, pour effectuer le tour du monde.
    • Comme j'en avais témoigné le désir, on me donna la corvette « la Coquille », qui prit le nom d'Astrolabe en mémoire de M. de La Pérouse. (« Voyage de Dumont d'Urville autour du monde raconté par lui-même », 1829)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français