blancs
étymologie
(Nom commun) Des couleurs traditionnellement claires des pièces associées au camp qui a le trait, voir blanc.

nom

blancs \blɑ̃\ masculin pluriel, au pluriel uniquement

  1. (Jeu d’échecs) Camp qui joue en premier, qui a le trait, possédant les pièces blanches.
    • Inutile de demander qui a commencé : traditionnellement ce sont les blancs. Quoique déforcés par cette situation, les noirs jouent un jeu risqué et sont à l’offensive. (Jacques De Cock, Galilée, Pôle Nord, 1983-1988)

traductions
forme fléchie

SingulierPluriel
Masculinblanc
\blɑ̃\
blancs
\blɑ̃\
Fémininblanche
\blɑ̃ʃ\
blanches
\blɑ̃ʃ\

blancs \blɑ̃\

  1. Masculin pluriel de blanc.
    • A Flaine, sept immenses arbres (9,20 m), sortis d’une maquette de « L’Hourloupe » — tous blancs avec leurs nombreuses stries noires, liés les uns aux autres (une danse) — s’amusent à concurrencer les sapins du fond, froids et rigides : ils nous disent ce que Dubuffet a tenté et réussi, abêtir ("balourdiser") le réel. (Jean Dubuffet, les dernières années, exposition, Paris, 20 juin-22 septembre 1991 , Galerie nationale du Jeu de paume, éditions du Jeu de Paume, 1991)
forme fléchie

SingulierPluriel
blancblancs

blancs \blɑ̃\ masculin

  1. Pluriel de blanc.
    • Il entretient, dans une blancheur éblouissante, les bâtiments et leurs toits; il coaltare les pirogues, soigne avec amour les verts et les blancs de mon escalère de voyage, etc., etc. (Louis Charbonneau, Mambu et son amour, éditions J. Ferenczi et fils, 1924, page 46)

Blancs
forme fléchie


Blancs \blɑ̃\ masculin

  1. Pluriel de Blanc#fr|Blanc.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français