Euphrate
étymologie
Du latin Euphrates.

nom propre

Euphrate \œ.fʁat\ masculin

  1. (Géographie) Fleuve de Turquie, de Syrie et d’Irak.
    • Malgré le grand nombre de descriptions et de voyages publiés sur les contrées qui s’étendent depuis l’Euphrate jusqu'à l’Indus, il faut avouer qu’on ne sait absolument rien de positif sur leur population. (Adriano (Adrien) Balbi, La Population des deux mondes, Revue des Deux Mondes, tome 1, 1829)
    • C'est ainsi que, dans l'Antiquité, les riches vallées du Nil et de l’Euphrate (Mésopotamie) furent toujours convoitées par des hordes conquérantes. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.163)
    • Le Louvre conserve une tablette votive sumérienne, venant de l’embouchure de l’Euphrate et datant de 2850 avant J.C., faite d’un mélange artificiel de bitume et d’argile. (Georges Aussedat, Utilisation des ultrafines naturelles dans les enrobés fillerisés, CEBTP, février 1996)
  2. Dieu-fleuve associé à ce fleuve dans la mythologie gréco-romaine, fils de Pontôs.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français