européen
étymologie
Apparait avec la forme adjectivale europien ; substantif Européen ; du latin Europeanus qui donne aussi European en anglais. Le latin classique connaît Europaeus (de là l’espagnol et l’italien europeo) et le bas-latin Europensis.
Pour le nom (race de chat).

adjectif

SingulierPluriel
Masculineuropéeneuropéens
Féminineuropéenneeuropéennes

européen

  1. Relatif à l’Europe#fr|Europe, comme continent.
    • Personne de nous ne comprend un mot d’esquimau. Inutile d'ajouter que pour leur part nos deux naturels n'ont aucune idée d'un idiome européen. (Charles-Edmond Chojecki, Voyage dans les Mers du Nord à bord de la corvette La Reine Hortense, Paris : Michel Lévy frères, 1857, Cambridge University Press, 2012, p.236)
    • Toutefois, si un magnanime sentiment de fraternité s’imposait sincèrement et définitivement, sans arrière-pensée, à tous les esprits européens, alors nous n’aurions pas à nous inquiéter du cosmopolitisme marseillais, intéressant embryon de la civilisation future. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • De temps en temps, ces potentats féodaux européens s’unissaient contre les musulmans pillards. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.163)
    • Ce conflit dynastique dégénérerait en guerre européenne. C'est pourquoi Dubois se pose en apôtre de la paix. (Évelyne Lever, La diplomatie secrète du mystérieux abbé Dubois, dans Marianne (magazine) n° 765, 17 décembre 2011)
  2. (En particulier) Qui est situé en Europe.
    • […]le comte d’Artois, le prince de Condé, et les Polignac sortaient de France pour aller demander à l’étranger non-seulement un asile, mais des secours contre la révolution. C’était les premiers de émigrés qui bientôt vont allumer la guerre civile dans leur patrie et former contre elle une coalition européenne. (Alfred Barbou ↗, Les Trois Républiques françaises ↗, A. Duquesne, 1879)
    • Il compare la transformation de l’hexagone à celle des autres grandes nations européennes, devenues petites : Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Suède. (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 40)
  3. Relatif à l’Union européenne.
    • Pour sortir l’Europe de sa crise, il faut une réorientation de la politique européenne. (Contribution générale « Réaliser le changement » , pour le congrès de 2012 du Parti socialiste (France))

traductions
nom

européen masculin

  1. (zootechnie) Race de chat, originaire d’Europe, à queue moyenne, à poil court, et à robe variable.
synonymes
traductions
  • allemand : Europäisch Kurzhaar
  • anglais : European shorthair, Celtic shorthair
  • italien : gatto europeo
  • portugais : gato de pelo curto europeu

Européen
étymologie
Du latin Europeanus.

nom

SingulierPluriel
européeneuropéens

Européen \ø.ʁɔ.pe.ɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : Européenne)

  1. Habitant de l’Europe.
    • J’observe que les voyageurs sont pour la plupart des Turkmènes, avec une vingtaine d’Européens de diverses nationalités, quelques Persans et aussi deux types originaires du Céleste-Empire. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • L’Europe, en connaissant mieux ses véritables origines, ne comprendra-t-elle pas enfin ses véritables intérêts ? Ne verra-t-elle pas que ces antipathies internationales au nom desquelles une politique égoïste réussit encore à entraver l’émancipation des peuples et la constitution d’un ordre de choses assurant sa place au soleil à chaque nationalité, à chaque Européen sa liberté, ne sont que des préjugés injustifiables au point de vue historique aussi bien qu’au point de vue chrétien ? (Albert Réville (théologien), Les Ancêtres des Européens aux temps anté-historiques, in Revue des Deux Mondes, 1864)
    • Au XVIIIe siècle, un Européen en voyage au Mozambique s’enquiert auprès d’un groupe d’esclaves qu’on s’apprête à charger dans la cale d’un bateau de ce qui, à leur avis, les attend : « Ils nous ont achetés et nous embarquent pour nous manger », répondent les esclaves. (Françoise Vergès, À vos mangues !, traduction de Dominique Malaquais, dans Politique africaine, 2005/4, n° 100, page 320)
  2. colon#fr|Colon dont les ancêtres sont originaires d'Europe, d'un pays européen.
    • On s’imagine mal aujourd’hui à quel point le racisme régnait en Algérie. A Ouled Fayet, tous les Européens habitaient les maisons en dur du centre-ville, et les “musulmans” pataugeaient dans des gourbis, en périphérie. » Des habitations précaires faites de murs en roseau plantés dans le sol et tenus entre eux par des bouts de ficelle, sur lesquels reposaient quelques tôles ondulées en guise de toiture. (Sans valise ni cercueil, les pieds-noirs restés en Algérie ↗, Le Monde diplomatique, mai 2008)
  3. (politique) Partisan de l’Union européenne.
    • Le Premier ministre britannique David Cameron a affirmé aujourd'hui que les coupes dans le budget de l'UE qu'il allait exiger lors du sommet de Bruxelles cette semaine ne faisaient pas de lui un "mauvais Européen". "Je ne pense pas que vouloir avoir une discipline budgétaire accrue fasse de vous un mauvais Européen […]", a lancé M. Cameron devant un parterre de grands patrons réunis à Londres pour la conférence annuelle de l'organisation patronale CBI. (UE: Cameron se voit en "bon Européen" ↗, Le Figaro, 19 novembre 2012)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français