Gascogne
étymologie
Du latin Vasconia

nom propre

Gascogne \ɡas.kɔɲ\ féminin

  1. (histoire) Ancienne province française.
    • — D'où venez-vous encore, coureur de ruelles ! fit la jeune femme avec un léger accent de mécontentement.
      — Coureur de ruelles ! récrimina-t-il ; par les terres de Gascogne que je pourrais posséder, je ne suis pas un coureur de ruelles.
      (Adolphe Huard, « Les premières armes d'une favorite », chap. 2, dans le Moniteur de la mode: journal du grand monde, n° 9 de mars 1872, Paris : chez Ad. Goubaud & fils, p. 104)
    • Sous l'ancien régime, en Gascogne, le droit d'aînesse ne souffrait jamais d'exception, et un bien de famille conservé intégralement, de génération en génération, n'était jamais divisé. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • En 1145, un légat pontifical prêcha contre eux. Eudes et sa troupe d'« éonites » gagnèrent alors la Gascogne, puis la Champagne, […]. (Michel Roquebert, L'épopée cathare, Privat, 1970, vol.1, p.55)

traductions
  • allemand : Gascogne
  • anglais : Gascony
  • espagnol : Gascuña
  • italien : Guascogna
  • portugais : Gasconha



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français