Germanie
étymologie
Du latin Germania.

nom propre

Germanie \ʒɛʁ.ma.ni\ féminin

  1. (Antiquité) Région d’Europe qui était occupée par les Germains.
    • C’est qu’autrefois cette pierre fut effectivement la première église chrétienne bâtie sur les bords du Rhin par un chef de la Germanie, qui mourut en odeur de sainteté, […]. C’était le temps des grandes migrations barbares. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Hilperik, profitant de l’absence de son frère Sighebert, qui guerroyait en Germanie, attaqua Reims à l’improviste, et s’empara de cette ville, ainsi que de plusieurs autres également à sa portée. (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833–1837)
    • Dès l’Antiquité, on s’est tapé la cloche avec cette grosse carotte blanche, l’Empereur romain Tibère la faisant importer de Germanie. (Jacky Durand, La soupe du lundi : gloire au panais ↗, Libération le 27 février 2017)
  2. (Par extension) (ironique) Allemagne.
    • Tout comme ses autres copains mon père
      S'en revenait de Germanie
      Quand on leur a dit les p'tits pères
      Faut nous faire d'la démographie.
      (Hubert-Félix Thiéfaine, La fin du Saint-Empire romain germanique)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.135
Dictionnaire Français