Hollande méridionale
nom propre

Hollande méridionale (h aspiré)\ɔ.lɑ̃d me.ʁi.djɔ.nal\ féminin singulier

  1. Variante orthographique de Hollande-Méridionale.
    • L’homme, dont l’identité n’a pas été révélée, avait pêché dix-sept crabes dans ce lac, un ancien bras de mer situé dans le sud-ouest des Pays-Bas, à la limite entre les provinces de Hollande méridionale et de Zélande. (« Un Belge pêcheur de crabes surpris aux Pays-Bas », Le Soir.be, 17 mai 2009)
    • Dans les îles de la Hollande méridionale, où l’on s’attendait à voir débarquer les Anglais, en marche vers le Nord, l’atmosphère était tendue et les troubles devinrent presque permanents, notamment à Goeree-Overflakkee. (Johan Joor, « Les Pays-Bas contre l'impérialisme napoléonien. Les soulèvements anti-Français entre 1806 et 1813 », Annales historiques de la Révolution française, numéro 326, 2001, page 167)
    • Si l’on ajoute dans le même esprit l’émigration à destination de l’Afrique du Sud, on atteint 25 p. 100 de l’émigration de 1956 (avec 4 600 individus en Hollande méridionale, 3 700 en Hollande septentrionale et plus de 1 000 dans la province d’Utrecht) et 80 p. 100 de l’émigration néerlandaise dans ces divers pays. (Pierre Georges, « Remarques sur l’émigration néerlandaise », Annales de géographie, tome 69, numéro 375, 1960, page 529)

Hollande Méridionale
nom propre

Hollande Méridionale \ɔ.lɑ̃d me.ʁi.djɔ.nal\ féminin singulier

  1. Variante orthographique de Hollande-Méridionale.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français