Loir-et-Cher
étymologie
Mot  composé de Loir et de Cher.

nom propre

Loir-et-Cher \lwa.ʁ_̌e.ʃɛʁ\ masculin singulier, invariable

  1. Département français de la région administrative Centre-Val de Loire. Ce département porte le numéro 41.
    • BODIN (Pierre-Joseph-François), conventionnel, mort en 1810. Il exerçait la chirurgie à Lymerais, en Touraine, lorsqu’il fut élu maire de Gournay. Le département d’Indre-et-Loire l’envoya ensuite à la Convention, où il siégea au côté droit. Il fut aussi membre du conseil des Cinq-Cents. Après le 18 brumaire, il fut nommé commandant de la gendarmerie du département de Loir-et-Cher. (Pierre Larousse, Grand Dictionnaire universel du dix-neuvième siècle ; texte procuré par Wikisource : .)
    • Immédiatement après cette ratification, les troupes allemandes quitteront l’intérieur de la ville de Paris, ainsi que les forts situés à la rive gauche de la Seine ; et, dans le plus bref délai possible, fixé par une entente entre les autorités militaires des deux pays, elles évacueront entièrement les départements du Calvados, de l’Orne, de la Sarthe, d’Eure-et-Loir, du Loiret, de Loir-et-Cher, d’Indre-et-Loire, de l’Yonne, et, de plus, les départements de la Seine-Inférieure, de l’Eure, de Seine-et-Oise, de Seine-et-Marne, de l’Aube et de la Côte-d’Or, jusqu’à la rive gauche de la Seine. (Traité préliminaire de paix du 26 février 1871, article 3. Texte procuré par Wikisource : .)

traductions
  • italien : Loir-et-Cher



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.018
Dictionnaire Français