mahomet
étymologie
Antonomase de Mahomet, apparue dans l’argot des Poilus de la guerre 1914-18.

nom

SingulierPluriel
mahometmahomets

mahomet \ma.ɔ.mɛ\ masculin

  1. (argot) Soleil.
    • Lorsque le mahomet se couchera, ou j’aurai triomphé, ou je pourrai m’acheter une bassine à grande friture pour m’établir marchand de frites. (Frédéric Dard (San-Antonio), Tout le plaisir est pour moi, Fleuve Noir, 1959, page 177)
    • Le mahomet cogne dur, un bidon est déjà vide : à ce régime, je n’aurai pas assez d’eau pour terminer la route. (Joël Taravo, Les derniers joyeux, La Jeune Parque, 1968, page 95)
    • Faut dire qu’il cogne encore dur, le mahomet, en cette fin d’après-midi. (Patrice Dard, Culbutes dans le calbute, Fayard, 2007)

Mahomet
étymologie
Du latin Mahometus, lui-même venant de l’arabe محمد‎.

nom propre

Mahomet \ma.ɔ.mɛ\ masculin

  1. (religion) (histoire) Prophète fondateur de l’islam.
    • Lecteur, les Turcs croyent que cette nuit du voyage, Mahomet monta aux Cieux avec l'Ange Gabriel, il estoit monté sur un Burac blanc, qui est un animal partie mule, partie asne , & partie cheval. (Notice du traducteur :« Chapitre du Voyage de nuit », dans L' Alcoran de Mahomet, translaté d'Arabe au François par le Sieur Du Ryer, Paris : chez Antoine Sommaville, 1649, p. 309)
    • Celui qui, se trouvant à la Mecque, irait insulter aux cendres de Mahomet, renverser ses autels, et troubler toute une mosquée, se ferait empaler, à coup sûr, et ne serait peut-être pas canonisé. (Denis Diderot, Pensées philosophiques, Texte établi par J. Assézat, Garnier, 1875-77)
    • […] peu se contentent de cette douce égalité de sentiment, le seul prix que l’on doive chercher dans l’intimité d’un homme supérieur et dont se contentait Ali, élevé par Mahomet jusqu’à lui. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • En général, les intellectuels arabes musulmans, y compris ceux de gauche, ne sont pas parvenus à rappeler à leur public que la laïcité en politique était à l’ordre du jour dans l’histoire islamique après Mahomet ou après ses prophéties, contrairement aux mythes de l’historiographie islamique […] (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 109)
synonymes
traductions
  • allemand : Mohammed
  • anglais : Muhammad, Muhammed, Mohammad, Mohammed
  • espagnol : Mahoma
  • italien : Maometto
  • portugais : Maomé
  • russe : Мухаммед



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français