Montréal
étymologie
(1575) Par (univerbation) de  composé de mont et de réal (« royal »). Le mont Royal est la colline qui domine l’île de Montréal et qui fut baptisée par Jacques Cartier en 1532. La plus ancienne attestation de l’orthographe Montréal date de 1575 par François de Belleforest.

nom propre

Montréal \mɔ̃.ʁe.al\ masculin ou féminin (l’usage hésite) singulier

  1. (Géographie) Métropole de la province de Québec.
    • Je reviendrai à Montréal
      Dans un grand Boeing bleu de mer ;
      J’ai besoin de revoir l’hiver
      Et ses aurores boréales.
      (Je reviendrai à Montréal, chanson de Robert Charlebois, paroles de Daniel Thibon, 1976)
    • Demain matin, Montréal m’attend (Michel Tremblay, François Dompierre, titre de chanson, 19xx)
  2. (Géographie) Commune française, située dans le département de l’Ardèche.
  3. (Géographie) Commune française, située dans le département de l’Aude.
    • En 1240, ce jeune vicomte Raymond de Trincavel, dernier des vicomtes de Béziers, […] s’empare, sans se heurter à une sérieuse résistance, des châteaux de Montréal, des villes de Montolieu, de Saissac, de Limoux, d’Azillan, de Laurens et se présente devant Carcassonne. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  4. (Géographie) Commune française, située dans le département du Gers.
  5. (Géographie) Commune française, située dans le département de l’Yonne.
  6. (Géographie) Ancien nom de la commune française Montréal-la-Cluse.
  7. Forme courte de Montréal-les-Sources.
synonymes

Métropole québécoise :


traductions
traductions
traductions
traductions
  • allemand : Montréal
  • anglais : Montréal
  • espagnol : Montréal-du-Gers
  • italien : Montréal
  • portugais : Montréal

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français