Nîmes
étymologie
Nemausus à l’époque romaine [1].

nom propre

Nîmes \nim\

  1. (Géographie) Commune, ville et chef-lieu de département français, situé dans le département du Gard.
    • À Nîmes, j’allai voir les Arènes : c’est un ouvrage beaucoup plus magnifique que le pont du Gard, et qui me fit beaucoup moins d’impression, soit que mon admiration se fût épuisée sur le premier objet, soit que la situation de l’autre au milieu d’une ville fût moins propre à l’exciter. (Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions (Rousseau), 1782-1789, Livre VI)
    • Si les Mémoires d’Alfieri eussent été publiés en 1803, je n’aurais pas quitté Marseille sans visiter le rocher des bains du poète. […] Je revins par le Languedoc et la Gascogne. À Nîmes, les Arènes et la Maison−Carrée n’étaient pas encore dégagées : cette année 1838, je les ai vues dans leur exhumation. (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-tombe, 2, 1, 4, 1848)
    • Si ce sont des chevaux de distinction, ayant une certaine dose de sang anglais, on les chausse avec de vieux fers à l’anglaise à leur passage à Nîmes ou tout autre ville, et on les dit originaires d’outre-Manche. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, 1877)
    • Nous avons constaté l’essor d’Alès, et Nîmes même a gagné quelques milliers d’âmes de 1912 à 1926. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

traductions
  • allemand : Nîmes
  • anglais : Nîmes
  • espagnol : Nimes
  • italien : Nîmes
  • portugais : Nîmes
  • russe : Ним



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.013
Dictionnaire Français