palatin
étymologie
Du latin Palatinus, le mont Palatin à Rome était le siège du palais des empereurs.
Du latin palatum, avec le suffixe -in

adjectif

SingulierPluriel
Masculinpalatinpalatins
Fémininpalatinepalatines

palatin \pa.la.tɛ̃\

  1. Relatif au mont Palatin, une des sept collines de Rome.
  2. Relatif au palais d’un prince.
    • Chapelle palatine.
  3. (histoire) Qualifie l'assemblée littéraire constituée par Charlemagne.
    • École palatine ou Académie palatine.
  4. (histoire) Qualifiait un seigneur revêtu d’un office, d’une charge dans le palais d’un prince.
    • Il y a eu quatre comtes palatins en Angleterre.
  5. Relatif au Palatinat, à la Rhénanie-Palatinat en Allemagne.
    • L’électeur palatin s’appelait aussi comte palatin du Rhin.
    • La Princesse palatine.
    • De grands candélabres d’or brillaient entre les miroirs sur le mur, et Le Brun avait prodigué toute la richesse de sa palette sur le plafond, où Louis lui-même, dans le rôle de Jupiter, lançait ses foudres sur un amoncellement convulsé de Titans hollandais et palatins. (Arthur Conan Doyle, Les Réfugiés)
synonymes
traductions
adjectif

SingulierPluriel
Masculinpalatinpalatins
Fémininpalatinepalatines

palatin \pa.la.tɛ̃\

  1. (anatomie) Relatif au palais.
    • Dans ces conditions, il ne peut être question de vouloir pratiquer la fermeture complète de la fissure palatine; le malade supporterait mal l'opération et le résultat définitif serait certainement mauvais.
      J'ai donc été obligé de le transéater dans un hôpital spécial après lui avoir mis un appareil prothétique destiné à combler l'orifice palatin dont il était porteur (fig. 5).
      (Professeur E. J. Moure, Sur quelques cas de Palatoplasties, dans La Restauration maxillo-faciale : revue pratique de chirurgie et prothèse spéciales,…, mars 1918, page 80)
    • Bien qu'elle ne souffre d'aucune déformation palatine, d'aucune rhinolalie, d'aucun trouble répertorié de la phonation, elle a tendance à nasonner et à bégayer, comme sa mère. (Emmanuelle Bayamack-Tam, Si tout n'a pas péri avec mon innocence, Éditions P.O.L, 2013)
synonymes
nom

SingulierPluriel
palatinpalatins

palatin \pa.la.tɛ̃\ masculin

  1. (titres) Seigneur palatin.
    • Les boulets, qui ont respecté les statues italiennes et mythologiques de la façade renaissance voisine, semblent avoir visé, comme des ennemis plus redoutables, ces personnages, empereurs et palatins casqués, cuirassés, couronnés, portant le globe ou brandissant le glaive. (Théophile Gautier, Ce qu’on peut voir en six jours, 1858, réédition Nicolas Chadun, pages 86-87)
    • Des comtes et des palatins embrassent la vie cénobitique. Or, cette vie exige une austérité décourageante. (Abbé Paul Buysse, Vers la Foi catholique : L'Église de Jésus, 1926, page 148)
  2. (anatomie) Synonyme d'os palatin.

nom

palatin \pa.la.tɛ̃\ masculin

  1. dialecte#fr|Dialecte allemand parlé dans la vallée du Rhin, dans le Land de Rhénanie-Palatinat, entre les villes de Deux-Ponts, Kaiserslautern, Alzey, Worms, Mannheim, Heidelberg, Speyer, Wörth am Rhein et à la frontière de la région Alsace en France. Son code ISO 639 est pfl.

traductions
Palatin
étymologie
Du latin Palatinus.

nom propre

Palatin \pa.la.tɛ̃\ masculin

  1. L’une des sept collines de Rome.
    • Le Palatin est justement le lieu où Héraklès a triomphé de Cacus, méritant ainsi d'être proclamé dieu. Il allait à son tour débarrasser le Palatin, et le Latium tout entier, des brigands qui l'occupaient. (Dominique Briquel, Le regard des autres: les origines de Rome vues par ses ennemis, 1997)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français