Paname
étymologie
L’étymologie est incertaine.
L’emploi argotique et vieux de Panama pour désigner un Parisien (1928) est issu de Panam’, nom argotique de Paris (attesté en 1903). Gaston Esnault évoque un adjectif argotique panama (1911), qui correspondait à « énorme ».
(Dictionnaire historique de la langue française et Dictionnaire des argots Gaston Esnault Larousse 1965)

nom propre

Paname \pa.nam\

  1. (familier) Paris#fr|Paris.
    • Eh bien, ça se passe sous votre Paris de mes couilles, mon vieux. Votre Paname comme vous dites, qui sent si bon Chanel, avec plein de belles gonzesses qui trottinent, il repose sur du pus et de la crevaison ! (Frédéric Dard , San Antonio : La fête des paires, éd. Fleuve Noir, 1986)
    • ''Paname/>On t’a chanté sur tous les tons/>Y a plein de paroles dans tes chansons/>Qui parlent de qui de quoi de quoi donc/>Paname/>Moi c’est tes yeux moi c’est ta peau/>Que je veux baiser comme il faut/>Comme savent baiser les gigolos. (Léo Ferré, Paname'', 1960)

    • ''Le chanteur des rues qui brame :/>« À vot’bon cœur, messieurs-dames »/>Paris sera toujours Paname/>Et tout ça ne vaut pas l’amour. (Jean-Roger Caussimon, Paris jadis'', 1977)

    • En intégrant la grande école après deux années de classes préparatoires, l’apprenti ingénieur ignorait le chemin qui allait le faire descendre dans les entrailles de Paname. (« Dans l’industrie, on nous laisse apprendre de nos erreurs »)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français