pascal
étymologie
(Adjectif) Du latin paschalis (Pascha en latin).
(Nom commun) Antonomase du nom du mathématicien français Blaise Pascal.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinpascal
\pas.kal\
pascals
\pas.kal\
Fémininpascale
\pas.kal\
pascales
\pas.kal\

pascal \pas.kal\

  1. (religion) Qui appartient à la pâque des juifs ou des chrétiens.
    • Le cierge pascal, grand comme un mât de vaisseau, pèse deux mille cinquante livres. Le chandelier de bronze qui le supporte est une espèce de colonne de la place Vendôme ; il est copié sur le chandelier du temple de Jérusalem, ainsi qu’on le voit figurer sur les bas-reliefs de l’arc de Titus ; tout est dans cette proportion grandiose. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • De même si beaucoup, si la plupart, pour ne pas dire tous, négligeaient depuis de longues années leur devoir pascal, il ne s’en trouvait pas un qui, à l’heure dernière, n’appelât à son chevet ce brave vieux bougre qui les avait vus vivre […] (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Si les œufs étaient peints et offerts en cadeau de Pâques dès la fin du Ve siècle pour commémorer la résurrection de Jésus, l’arrivée du chocolat date, elle, de 1847: flairant le bon coup marketing, l’entreprise Fry’s crée le premier œuf de Pâques à base d’un mélange de sucre et de beurre de cacao. Bizarrement, la greffe ne mettra pas longtemps à prendre: le chocolat s’impose alors comme un incontournable de la confiserie pascale. (François de la Taille, 5 trucs que vous ignoriez (peut-être) sur Pâques ↗, BFMTV le 7 avril 2017)

traductions
nom

SingulierPluriel
pascalpascals

pascal \pas.kal\ masculin

  1. (Métrologie) (physique) Unité de mesure de pression du Système international égale à la pression qu'exerce une force de un newton sur une surface de un mètre carré. Son symbole est Pa.
    • Pour se figurer ce que peut représenter un pascal, il faut poser une liasse de cinq feuilles sorties de son imprimante (80 g/m²), les poser sur la table et se dire qu’elle exerce une pression de quatre pascals.
  2. (argot) (vieilli) Billet de banque de cinq-cents francs français, sur lequel apparaissait le portrait de Blaise Pascal.
    • File-moi un pascal.
    • Donne juste un pascal pour fumer Jean-Pascal (Seth Gueko feat. Sefyu, Patate de forain, sur le street album Barillet plein, 2005.)
  3. Cépage à raisins blancs ou noirs, cultivé en Provence.
  4. (Agriculture) Variété de céleri.
  5. Variante de Pascal, nom d’un langage de programmation.

traductions
Pascal
étymologie
(Prénom) De l’adjectif pascal.
(Nom propre) Du nom de famille du mathématicien français Blaise Pascal.
prénom

Pascal \pas.kal\ masculin (pour une femme on dit : Pascale)

  1. Prénom masculin.
    • Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les profs « cools » qui sont les plus marquants : « les élèves apprécient les enseignants exigeants, mais qui reconnaissent aussi les efforts », indique Pascal Hostachy. (journal 20 minutes, 23 novembre 2018, page 11)

nom de famille

Pascal \pas.kal\ masculin et féminin identiques

  1. Nom de famille français.
  2. (En particulier) Blaise Pascal.
    • Pascal nous dit qu’au point de vue des faits, le Bien et le Mal sont une question de « latitude ». En effet, tel acte humain s’appelle crime, ici, bonne action, là-bas, et réciproquement. (Auguste de Villiers de L’Isle-Adam, Les Demoiselles de Bienfilâtre, dans les Contes cruels, Calmann Lévy, 1893, p.1)

nom propre

Pascal \pas.kal\ masculin singulier

  1. (informatique) Langage de programmation adapté au traitement d'applications scientifiques.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.096
Dictionnaire Français