prusse
étymologie
De l’anglais spruce.

nom

SingulierPluriel
prusseprusses

prusse \pʁys\ féminin

  1. (Acadie) (arbres) épicéa#fr|Épicéa.
    • De ces quatre termes, l’un est un néologisme (prusse « épicéa »), l’un est un emprunt à l’amérindien (taweille « sauvagesse »), et les deux autres sont des mots français dont le sens a évolué (portage « chemin qui traverse un bois » et élan « moment »). (Pierre Gauthier, Thomas Lavoie, Français de France et français du Canada : les parlers de l’Ouest de la France, du Québec et de l’Acadie, 1995)
  2. (Terre-Neuve) (boissons) Variante de pruce.

Prusse
étymologie
De l’allemand Preußen.

nom propre

Prusse \pʁys\ féminin singulier

  1. (histoire) Ancien duché et royaume d'Europe. Son territoire le plus étendu était à cheval sur l’Allemagne, la Pologne et la Lituanie.
    • Aussitôt après mon arrivée à Mayence, j'allai rendre visite à M. de Stein l'aîné, chambellan et grand maître des eaux et forêts du roi de Prusse. (Goethe, Campagne de France, 1822 ; traduction française de Jacques Porchat, Paris : Hachette, 1889, page 1)
    • Rencontré le lieutenant Bertet. Il n'en revient pas d'être déjà en Alsace. Il n'avait pris que des cartes de Prusse et de Bavière, comme s'il s'agissait dans cette guerre de délivrer la Pologne. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • L'Autriche déclarait en outre, qu'elle trouvait inadmissible que, dans l'article 3, les puissances se congratulassent de la signature de la paix entre la Prusse et le Danemarck, les hostilités ayant formellement repris. (Eugène de Guichen, Les grandes questions européennes et la diplomatie des puissances sous la seconde république française, Paris : chez Victor Attinger, 1929, page 112)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français