s
lettre

s \ɛs\ masculin invariable

  1. Dix-neuvième lettre et quinzième consonne de l’alphabet (minuscule).

S
étymologie
(Lettre) Du latin s.
(Symbole) Par abréviation de sud.
(Nom commun 1) Par analogie avec la forme de la lettre.
(Nom commun 2) Par abréviation de sépulture.
(Nom commun 3) Par abréviation de structural.

lettre

S \ɛs\ masculin invariable

  1. Dix-neuvième lettre et quinzième consonne de l’alphabet (majuscule).

symbole

S \syd\ masculin invariable

  1. (Géographie) Sud.

nom

S \ɛs\ masculin invariable

  1. Ce qui a la forme, à double courbe, d'un S.
    • Quelle que soit l'époque de la grossesse à laquelle on examine le ventre par la plessimétrie, on trouve presque toujours que très en dehors, une étendue plus ou moins grande des régions iliaques est occupée par le cœcum et par l’S iliaque. (Pierre Adolphe Piorry, Traité de Médecine pratique et de Pathologie iatrique ou médicale, vol.7 : Angiovopathies ou angiovies : Maladies de l'appareil génital de la femme, Paris : chez J.-B. Baillière, 1848, vol. 7, p. 14)

nom

S

  1. (Généalogie) Registre des sépultures.

nom

S \ɛs\ masculin invariable

  1. (Pédologie) Horizon structural, d’altération.
    • Les horizons S diffèrent des horizons A, en ce sens qu’ils ne sont pas le siège de l’humification primaire et qu’ils ne présentent pas une structuration d’origine biologique. (Association française pour l'étude du sol, Référentiel pédologique, Éditions Quæ, 2008, ISBN 978-2-7592-0186-0)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.013
Dictionnaire Français