tartuffe
nom

SingulierPluriel
tartuffetartuffes

tartuffe \taʁ.tyf\ masculin et féminin identiques

  1. Variante de tartufe.
    • On peut penser qu’un tartuffe aura volontiers la truffe enfarinée quand il sévit. (Site blog.lefigaro.fr)

nom

SingulierPluriel
tartuffetartuffes

tartuffe \taʁ.tyf\ féminin

  1. (Régionalisme) Variante de tartifle.
    • Fleurrianne était toujours assise devant la cheminée et cuisinait pour le repas du lendemain quelques pommes de terre cuites à la mode du pays, des tartuffes bien rondes et lisses. La carcasse à cul nu, repas habituel était la fricassée du pauvre. (Paul Dunez, Les Grandes Hazelles : L’Émeraude des Ardennes, L’Harmattan, 2011, p. 91)

Tartuffe
étymologie
(antonomase) de tartufe.

nom propre

SingulierPluriel
tartuffetartuffes

Tartuffe \taʁ.tyf\ masculin

  1. (Littéraire) Héros de la pièce de Molière, Le Tartuffe ou l'Imposteur.
  2. La pièce elle-même.
    • La grande question morale, posée par Platon dans son Tartuffe athénien (l'Euthyphron) : « Sans Justice, peut-il avoir de sainteté ? » (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille'', 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, p.114)

nom

SingulierPluriel
tartuffetartuffes

Tartuffe \taʁ.tyf\ masculin et féminin identiques

  1. (familier) Variante de tartufe, faux dévot, hypocrite.
    • Hector fit un geste d’absolution, onctueux comme un prélat, plus dissimulé qu’un Tartuffe et soulagea Arsène André de sa présence. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français