Venise
étymologie
(ville italienne) De l’italien Venezia, plus avant du latin Venetia (« ville des Vénètes »), apparenté à Vannes#fr|Vannes. (ca. 1150) Venece.

nom propre

Venise \və.niz\ féminin singulier

  1. (Géographie) Commune et ville d’Italie dans la région de Vénétie.
    • ''Et, pour finir, j’irai à Venise./>— Vous ferez bien. Venise, c’est le repos du dimanche, dans la grande semaine de l’Italie créatrice et divine./>— Votre ami Dechartre m’a parlé très joliment de Venise, de l’air de Venise, qui sème des perles./>— Oui, à Venise, le ciel est coloriste. À Florence, il est spirituel. (Anatole France, Le Lys rouge'', 1894, réédition Le Livre de Poche, pages 85-86)

    • Venise aura le sort d’Alger, le sort de Santa-Lucia : on démolira maison par maison tout ce qui fit sa beauté antique. […] Un jour, par mesure sanitaire, on comblera tous les canaux. (Pierre Louÿs, La ville plus belle que le monument, dans Archipel, 1932)
    • De cent façons, New York et sa somptueuse ploutocratie répétaient Venise : dans la magnificence de son architecture, de ses arts, de ses édifices, dans le farouche acharnement de ses luttes politiques, dans sa suprématie commerciale et maritime. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 209 de l’éd. de 1921)
  2. (provinces) Province autour de cette ville.
synonymes
traductions
nom propre

Venise \və.niz\

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département du Doubs.
  • Je viens de Venise.
  • Je me rends à Venise.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français