Zimmerwald
nom propre

Zimmerwald \zi.mœʁ.va.ld\

  1. (Géographie) Ancienne commune suisse, fusionnée le 1er janvier 2004 avec Englisberg pour former la nouvelle commune de Wald.
    • Zimmerwald, village situé non loin de la cime du Længenberg, appelée Bütschelegg, d'où l'on domine une grande étendue de pays., (Johann R. Wyß, Essai statistique sur le Canton de Berne, part.1 : le Sud du canton, Zurich : Orell Fussli et comp., 1819, p.201)
    • Organisée en Suisse par Robert Grimm avec la tolérance mais non le soutien du Parti socialiste suisse, cette conférence se tient du 5 au 8 septembre 1915 à Zimmerwald. (Michel Dreyfus, L’Europe des socialistes, 1991, p. 68)
  2. (hist) (ellipse) Conférence de Zimmerwald.
    • Premièrement, jusqu’à Zimmerwald (août 1915) : l’action minoritaire se réduit à peu de chose. (Denise Tintant, Léon Jouhaux : cinquante ans de syndicalisme, vol. 1, 1979, p. 264)
    • La L.C.I. poursuit:
      Broué prétend qu'après Zimmerwald, malgré les « désaccords réels » entre Lénine et Trotski. « on rechercha raisonnablement un rapprochement progressif entre les deux hommes qui, en réalité, n'étaient en désaccord que [sic] sur la scission de 1903 […] ».
      (Harpal Brar, Trotskisme ou léninisme?, traduit de l'anglais, Bruxelles : Etudes marxistes, 1993, p.18)
  3. (Par extension) Chanson écrite pour commémorer cette conférence.
    • Mais le chant que Brassens préférait, c’était Zimmerwald, écrit pour perpétuer et exalter le souvenir du congrès socialiste international qui s’était tenu en 1915 en Suisse […] (André Larue, Brassens : ou, La Mauvaise Herbe, A. Fayard, 1970, p.92)
    • Dans un wagon, la nuit, j'ai entendu un FTP de je ne sais quelle compagnie qui chantait Zimmerwald. Nous avons aussitôt copié la chanson. (André Calvès, Sans bottes ni médailles: un trotskyste breton dans la guerre, Editions La Brèche, 1984, p.106)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français