a
lettre

a \ɑ\, \a\ masculin invariable

  1. Première lettre et première voyelle de l’alphabet français.
    • Ceci est un a minuscule.
    • Le mot anaérobie contient deux a.
  2. Le son \a\ ou \ɑ\ de cette lettre. Note: Le français parisien a perdu la distinction entre les deux.
    • A est antérieur dans glace [ɡlas] et postérieur dans blâme [blɑm].

traductions
  • allemand : a
  • anglais : a
  • italien : a

pronom personnel

a \a\

  1. (familier) Pronom personnel (indéterminé en genre et en personne : première, deuxième ou troisième).
    • ''Quoi qu’a dit ? – A dit rin./>Quoi qu’a fait ? – A fait rin./>À quoi qu’a pense ? – A pense à rin./>/>Pourquoi qu’a dit rin ?/>Pourquoi qu’a fait rin ?/>Pourquoi qu’a pense à rin ?/>/>- A’xiste pas. (Jean Tardieu, La Môme Néant'')

  2. (Québec) (familier) elle#fr|Elle.
    • ''C’était pendant l’congé d’Noël/>J’voulais déjà m’marier avec elle/>A m’a appelé tantôt après les nouvelles.'' (Les Cowboys fringants, « Le Quai de Berthier » (chanson), 1998)

    • Quand a l’ouvre la porte pis qu'a sort d’la scène, a l’arrête d’exister pour toi pis tu t’en sacres, d’abord que t’as écrit des belles scènes! (Michel Tremblay, Le Vrai Monde?, 1987)
forme fléchie

a \a\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif de avoir.
    • Nous les hommes des douars lointains, des hauts djebels, des larges vallées, nous savions que l’on ne bâtit pas sa maison si l’on n’a pas confiance dans la solidité du sol. (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, France-Empire, 1963, page 26)

A
lettre

A \ɑ\ ou \a\ masculin invariable

  1. Première lettre et première voyelle de l’alphabet.
    • Le A est une voyelle.
    • C’était l’Amour avec un grand A.
  2. (info) Abréviation utilisée en informatique francophone sous la forme AA ou AAAA pour exprimer un filtre de saisie de l’année.
  3. (Pédologie) Horizon de matières minérales et organiques, situé immédiatement sous les horizons holorganiques.
    • L’horizon A est soit un A biomacrostructuré, peu épais, à structure fragile, soit un A d’insolubilisation. (Association française pour l'étude du sol, Référentiel pédologique, Éditions Quæ, 2008, ISBN 978-2-7592-0186-0)
  4. (musique) Dans la musique de jazz, élément d’une grille d’accords, généralement construite sous la forme AABA, sur lesquels repose une ligne mélodique.
    • Ah, d’accord, on joue deux fois le A, O.K., on peut y aller. (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, page 207)

symbole

A \ɑ\ ou \a\ féminin invariable

  1. (France) Symbole pour autoroute, toujours suivi de son numéro.
    • Prenez l’A4 puis l’A31 jusqu’à Metz.
  2. (Métrologie) Symbole pour l'ampère.
  3. (internet) Enregistrement DNS indiquant à quelle adresse IP correspond un nom d'hôte.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.038
Dictionnaire Français