aération
étymologie
Du verbe aérer avec le suffixe -ation.

nom

SingulierPluriel
aérationaérations

aération \a.e.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’aérer ou résultat de cette action.
    • La vie biologique du sol favorise une bonne aération et de bonnes capacités de ressuyage. (Sylvie Vanpeene-Bruhier, Christian Piedallu, Isabelle Delory, Réaménagement forestier des carrières de granulats, 2003)
    • L'aération de l'eau peut être maintenue au moyen de bulleurs. Il est conseillé de placer les bulleurs à des endroits où ils n'entraînent pas de stress excessif chez les têtards. (Lignes directrices de l'OCDE pour les essais de produits chimiques : Essais de métamorphose des amphibiens, OCDE, fascicule 231, 2009, p. 15)
    • Le creusement d'un escalier en descente était une opération difficile et pénible, le mineur devant creuser plus bas que ses pieds au marteau et à la cisette, sous le faible éclairage des lampes à huile et avec une aération défectueuse. (Bulletin de géologie de Lausanne, n° 249-268, Université de Lausanne (Institut de Géologie), 1980, p. 352)
  2. (Figuré) Trou, déchirure.
    • Il a fait une grande aération dans son pantalon.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français